Les sarcomes cutanés

Dermatofibrosarcome de Darrier et Ferrand

Liposarcome

Histiocytome fibreux malin

Rhabdomyosarcome

Sarcome épithélioïde

Schwannome malin

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les sarcomes cutanés

Le fibrosarcome vrai

C'est une tumeur maligne rare, se voit à tout âge, prend naissance dans le derme, dans les couches sous-cutanées ou même dans les aponévroses et les cloisons-conjonctivo-vasculaires auxquels cas il représente l'extension à la peau d'un sarcome profond. Le diagnostic clinique est difficile car la tumeur peut simuler n'importe quelle tumeur bénigne. L'évolution est variable pouvant être très lente ou rapidement envahissante avec destructions locales et métastases par voie sanguine. Le traitement est avant tout chirurgical, la radiothérapie seule est inefficace.           

Le dermatofibrosarcome de Darier-Ferrand (Dermatofibrosarcome protubérant)

Se voit chez l'adulte jeune mais aussi chez l'enfant, siège particulièrement dans la région péri-ombilicale et sus-pubienne, mais aussi sur les épaules, le dos, plus rarement ailleurs (membres, cuir chevelu, visage). La tumeur apparaît généralement sur peau saine, parfois sur des cicatrices de traumatismes ou de brûlure. Le début se fait soit sous forme d'un petit nodule pouvant être pris facilement pour un histiocytofibrome, avec parfois d'autres éléments satellites ; ailleurs c'est une plaque fibreuse d'aspect sclérodermique sur laquelle apparaissent des nodules. Ces nodules confluent, fusionnent et réalisent une tumeur globuleuse, saillante, polylobée, maronnée, la peau qui la recouvre est lisse, brillante, amincies, atrophique, très bien limitée, parfaitement mobile sur les plans profonds. L'évolution se fait sur plusieurs années sans métastases, sans signes fonctionnels. La tumeur finit à la longue par s'ulcérer, devenir douloureuse et hémorragique et refoule les tissus avoisinants en surface mais aussi en profondeur. Malgré l'aspect inquiétant, le dermatofibrosarcome de Darier Ferrand garde une malignité locale, ne métastase qu'exceptionnellement.

Le traitement est chirurgical, il consiste en une excision large, allant à 3 ou 4 cm de marge de peau saine avec résection de l'aponévrose sous-jacente. Les récidives ne sont pas exclues.

 

Professeur Mohamed Denguezli

Faculté de médecine Ibn El Jazzar

Sousse - Tunisia


A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

last update /mise à jour : 01/10/2006

L'utilisation de ces images dermatologiques nécessite l'autorisation préalable de l'auteur

The use of these dermatologic images requires the preliminary authorization of the author

 
   
     

 
Lettre S
 

Sclérodermie

SIDA (manifestations cutanées)

Sclérose tubéreuse de Bourneville

 

Sweet (syndrome de )

 

Sein (cancer de sein homme)

 

Sarcoïdose

  Sycosis
 

Sarcomes cutanés

  SSSS
  Syphilis
  Syringome chondroïde
 

Remarques et commentaires  Remarks and comments :
Dr MOHAMED DENGUEZLI 

Service de dermatologie CHU FARHAT HACHED SOUSSE TUNISIE