Pityriasis Versicolor

Scotch test

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pityriasis Versicolor

C’est  une mycose superficielle, bénigne cosmopolite, fréquente dans les 2 sexes, et prédomine chez les jeunes adultes.

Elle est due à Malassezia furfur qui est la forme filamenteuse de pityrosporum ovale ou orbiculare.

La levure étant un saprophyte de la peau surtout séborrhéique.

Les lésions débutent par des petites macules périfolliculaires finement squameuses confluant en placards étendus. La couleur varie du rose chamois ou brun café au lait. Le grattage à la curette mousse fait détacher des squames fines (signe de copeau).

L’atteinte siège préférentiellement dans les zones riches en glandes sébacées : haut du tronc, cou bras, région sous mammaire. Les paumes et les plantes sont épargnées.

Facteurs favorisants :

Le PV est une maladie non contagieuse. C’est une infection opportuniste. Certains facteurs favorisants : La chaleur, l’humidité, facteurs hormonaux : endogène (hypercorticisme) et iatrogène (corticothérapie), prédisposition génétique : expliquant la présence des cas familiaux.

Diagnostic :

L’examen à la lampe de Wood : fluorescence jaune pâle verdâtre. Le diagnostic se fait par un scotch test :

L’examen microscopique se pratique de la façon suivante : on étale un adhésif sur la peau, on décolle la couche superficielle et on regarde au microscope : on voit des amas de levures groupés à la manière de grappes de raisin.

Le traitement :

Si première poussée : imidazolés en crème ou lotion 2 fois/j x 3 semaines ou imidazolés en shampoing.

·     Ketoderm gel monodose : permet de faire le traitement du cuir chevelu et du tout le corps, à répéter après 1 – 2 semaines.

·     Le sulfure de selenium (Selsun) est actif en douche : 3 fois/semaine pendant 3 semaines.

Si récidives : Traitement d’entretien : 1 – 2 fois /semaine à maintenir pendant plusieurs mois.

Si lésions profuses ou récidives fréquentes, associer un traitement par voie orale : Fluconazole : Diflucan ou Funzol : 300 mg/semaine x 2 semaines. Triflucan : 400 mg/j en prise unique, Kétoconazole : Nizoral : 200 mg/j x 10 jours avec surveillance de la fonction hépatique.

 

Professeur Mohamed Denguezli

Faculté de médecine Ibn El Jazzar

Sousse - Tunisia


A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

last update /mise à jour : 01/10/2006

L'utilisation de ces images dermatologiques nécessite l'autorisation préalable de l'auteur

The use of these dermatologic images requires the preliminary authorization of the author

 
   
     

 
Lettre P
 

Paget (maladie de)

Parapsoriasis
Pelade
 

Pemphigoïde Bulleuse

 

Pemphigus auto-immun

 

Pemphigoïde gestationis (ou Herpès gestationis)

 

Pseudoxanthome élastique

 

Phacomatoses

 

Photodermatoses

 

Piqûre d'insecte

 

Pityriasis rosé de Gibert

 

Pityriasis versicolor

  Pathomimie
  Pilomatrixome
  Porokératose de Mibelli
  Prurigo
  Psoriasis
  Pyoderma gangrenosum
 

Remarques et commentaires  Remarks and comments :
Dr MOHAMED DENGUEZLI 

Service de dermatologie CHU FARHAT HACHED SOUSSE TUNISIE